Et si vos chaussures étaient responsables de votre mal de dos?

Le mal de dos est handicapant et a un impact important sur la qualité de vie. Avec plus de 80% de la population française qui en souffre, dont 50% des travailleurs, le mal de dos est le mal du siècle. Il existe cependant des moyens simples pour s’en prémunir ou pour rééquilibrer et soulager la colonne vertébrale. Nous verrons ici qu’une simple paire de chaussures peut faire la différence et vous redonner le plaisir de bouger.

D’où vient le mal de dos ?

Le mal de dos est un terme général qui englobe un bon nombre de pathologies. Que l’on parle de lombalgie chronique, de douleurs sciatiques ou même de scoliose, dans la majorité des cas ces atteintes de la colonne vertébrale sont dues à de mauvaises postures à répétition dont les pieds sont bien souvent à l’origine.

En effet, si les vertèbres servent de charpente à l’ensemble de notre corps, les pieds en sont les fondations. Ainsi, une simple instabilité, désalignement ou autres anomalies d’appui à répétition pourraient avoir des conséquences graves sur l’ensemble de notre maintien.

Les femmes enceintes sont plus susceptibles de ressentir ce genre de douleurs.
En cas de douleur persistante, il est bien sûr essentiel de consulter un médecin, qui réalisera des examens approfondis pour en trouver l’origine et vous proposer un traitement adapté et vous apporter ses conseils de spécialiste.

Le mal de dos des mal-chaussés

Comme nous avons pu le voir, le mal de dos vient souvent d’un défaut de posture provoqué par une instabilité au niveau des pieds. Et ce déséquilibre peut être provoqué par le simple fait de marcher avec des chaussures non-adaptées. Le confort des pieds est donc primordial puisqu’une simple douleur pourrait modifier le dérouler de la marche et donc engendrer un déséquilibre des hanches et du bassin.

Bien se chausser pour éviter le mal de dos

A chaque pied sa chaussure, et parce que nous sommes tous différents, il faut savoir bien s’équiper pour la marche. Pour faire le bon choix, le premier point à vérifier lors de l’achat est la pointure. En effet, des chaussures trop petites ou trop grandes pourraient provoquer des douleurs ou un défaut de mouvement à répétitions. De même, les dames souhaitant porter des talons doivent veiller à ne pas dépasser les 10 centimètres afin d’éviter une déformation trop importante de la colonne vertébrale.

Pour éviter les problèmes musculosquelettiques, il faut regarder que les semelles ne soient ni trop fines, ni trop compensées afin d’assurer un meilleur maintien de la voûte plantaire. De la même façon il faudra veiller à ce que vos pieds ne soient pas trop comprimés en sélectionnant la largeur de chaussure adéquate. Veillez également à choisir des chaussures qui soutiennent votre voûte plantaire pour un meilleur confort de marche.

Plus qu’un simple outil de mode, les chaussures ont donc un impact important et direct sur notre maintien et les douleurs dorsales. Bien équiper ses pieds c’est s’assurer un parfait alignement de la colonne vertébrale et du bassin et se prémunir contre des problèmes graves impactant directement la qualité de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *