Comment faire pour investir grâce à la loi Pinel en Polynésie française ?

La Polynésie française est un groupement de 5 archipels localisé dans le sud de l’océan Pacifique. Cette collectivité d’outre-mer (COM) est un endroit parfait pour se lancer dans l’immobilier locatif en Pinel. En effet, elle dispose de plusieurs attraits que recherchent les locataires et les investisseurs. D’un côté, c’est une destination touristique de rêve avec de belles plages, un climat agréable et des sites intéressants. D’un autre côté, ce territoire offre des privilégiés non négligeables en matière d’avantages fiscaux. Pour investir avec le dispositif Pinel dans cette région, vous devez respecter quelques règles.

Acquérir un bien correspondant aux exigences de la loi Pinel

Pour pouvoir recourir à la loi Pinel en Polynésie française, vous êtes tenu d’avoir un logement répondants à quelques critères. En premier lieu, la résidence doit être neuve et acquise entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2021. À noter qu’elle doit être achevée dans les 30 mois suivant la déclaration d‘ouverture du chantier. En second lieu, la propriété devra être conforme à la réglementation thermique (RT 2012) ou bénéficier du label BBC 2005.

Pour information, les biens rénovés peuvent également jouir des avantages de la loi Pinel. Toutefois, ces logements doivent disposer du label BBC rénovation 2009 ou du label HPE rénovation 2009 pour être éligible. Par ailleurs, les travaux de réhabilitation devront être terminés au plus tard le 31 décembre de la deuxième année après l’achat de la maison ou de l’appartement.

Louer le logement selon les conditions de la loi Pinel

Mis à part l’acquisition d’un logement éligible à la loi Pinel, vous devez également louer votre bien en suivant plusieurs règles. Tout d’abord, il faut que vous mettiez en location votre propriété dans les 12 mois après l’obtention de la résidence. Après, vous devez louer votre appartement ou votre maison en tant qu’habitation principale du locataire pour 12 ans au maximum. Il est à noter que le bien ne doit pas être meublé. Pour finir, vous êtes obligée de respecter les plafonds définis par la loi Pinel sur les ressources des locataires et les loyers.

Respecter les limites de l’investissement en Pinel

Outre les critères énoncés précédemment, vous êtes tenu de limiter votre investissement à deux logements par an (soit une somme de 300 000 €). Ce seuil est aussi soumis à un plafond de 5 500 €/m², majorés des surfaces des varangues de 14 m² (au maximum).

Les avantages offerts par la loi Pinel

Si les conditions requises par la loi Pinel sont nombreuses, les avantages qu’elle offre ne vous laisseront pas indifférent. En effet, si vous investissiez dans l’immobilier locatif avec ce dispositif en Polynésie française, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 32 % de la valeur du bien. En outre, vous jouirez également de quelques privilèges comme la possibilité d’avoir un prêt sans apport initial, la chance de louer à vos enfants ou à vos parents tout en défiscalisant ou encore l’opportunité de vous constituer un patrimoine durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *